Saham Group Réalisation Mahja NAIT BARKA │ Portfolio UX - CX - Innovation - Stratégie - Digital - Marketing

Saham Group : Véhiculer les valeurs humanistes d’un groupe panafricain qui s’engage sur des métiers de services essentiels à la personne

Contexte

En 2016, Saham Group, habitué des dispositifs de communication grands médias, innove avec une campagne institutionnelle autour de la tagline « Qu’est-ce qui est essentiel pour vous ? ». Combinant habilement presse et digital, activation sociale et community management dans un dispositif qui fait la part belle aux cinq métiers du groupe (l’assurance, l’assistance, l’immobilier, l’éducation et la santé), la campagne met en avant les valeurs de ce groupe international (l’excellence, l’éthique et l’innovation) dans une série de vidéos relayées au Maroc, en Afrique et au Moyen-Orient.

Problématique

La campagne animée sur les réseaux sociaux devait permettre de décloisonner la communication institutionnelle du groupe, et de prendre la parole de manière moins formelle, plus interactive. L’essentiel était d’assurer une cohérence éditoriale en capitalisant sur un planning éditorial précis, un community management bilingue et de la création de contenu vidéo largement relayé.

Parti-pris stratégique

Les internautes africains ont une longueur d’avance sur les entreprises : ils ont clairement adopté le web social. Depuis 2016, Saham Group est présent sur Facebook et LinkedIn : la marque y interagit avec ses fans, reconfigure sa communication autour du partage et de la conversation, et fédère aujourd’hui autour de ses valeurs, de ses actualités et de son engagement une communauté de prospects, de clients et de candidats potentiels au Maroc, au Sénégal, en Côte d’Ivoire et au Gabon.

Périmètre de mon intervention

Conseil stratégique
Positionnement de marque
Recommandations webmarketing
Construction du plan média
Media buying
Monitoring des actions engagées


Design & création de contenu
Création des campagnes
Réalisation de films
Fabrication d’annonces presse
Création d’infographies


Animation des réseaux sociaux
Conception-Rédaction
Animation du planning éditorial
Community Management
Sponsorisation

Shazam Références Mahja NAIT BARKA │ Portfolio UX - CX - Innovation - Stratégie - Digital - Marketing

Shazam : Imaginer une fonction « karaoké » pour la killer app musicale

Contexte

Une musique inconnue qui passe à la radio, dans un film, une pub ou encore une série… si le titre ou l’interprète vous échappe, votre premier réflexe sera peut-être comme moi de vous tourner vers Shazam. Shazam est une application gratuite qui permet de reconnaitre n’importe quel morceau en quelques secondes grâce à un catalogue de presque un milliard de titres. Avant de devenir cette killer app star, Shazam était un service de découverte musicale par SMS, développé en Angleterre dans les années 80. Il a par la suite été lancé aux États-Unis en 2002 et compte désormais 100 millions d’utilisateurs mensuels.

Cette application des années 90 a bien manœuvré le virage du digital et est aujourd’hui connectée à YouTube, Spotify et Apple Music. Depuis 2011, en plus de la musique, l’application a étendu son catalogue aux musiques de pub et d’émission et Shazam TV a été lancée, permettant aux utilisateurs d’obtenir des promotions et plus d’informations sur ce qu’ils regardent.

Problématique

Imaginons maintenant que Shazam souhaite creuser l’opportunité de concevoir et lancer une fonctionnalité de karaoké pour permettre aux utilisateurs de se connecter les uns aux autres à l’occasion de sessions de chant. Le karaoké revient en effet en force depuis quelques années, notamment associé à des émissions et des video games à succès qui atteignaient des records d’audience et de vente. A la faveur de la pandémie, alors que les salles de karaoké étaient durablement fermées, les jeux sur console tels que Singstar consacrés au karaoké ont enregistré une hausse de 30% des ventes (2019 vs. 2020). Et, dans le sillage des applis star iSing et Smule, on compte sur les stores des centaines d’applications mobiles dédiées au karaoké tandis que ce loisir se diffuse aussi sur Tiktok et Instagram.

Parti-pris stratégique

Sur la base de ces premiers insights, il était donc essentiel d’approfondir la user research et de me lancer rapidement dans la conception en capitalisant sur les méthodologies issues du Lean UX.

Le Lean UX est particulièrement pertinent pour améliorer les produits de manière efficace. Cette approche de conception est centrée sur l’utilisateur et moins axé sur les livrables que l’UX traditionnel. Elle s’appuie plutôt sur un retour d’information immédiat pour produire de petits changements continus au fil du temps. L’objectif principal est de se concentrer sur l’obtention de user feedbacks le plus tôt possible afin qu’ils puissent être utilisés pour prendre des décisions rapides.

La phase de user research s’est appuyée sur une série d’interviews one-to-one et de questionnaires qui ont permis de redémontrer l’importance des applis musicales dans notre quotidien.

Les insights captés par la user research et l’observation du marché m’ont permis d’approfondir la connaissance de mon persona principal.

Périmètre de mon intervention

Conception
Positionnement de la marque
Benchmarks concurrentiels
Optimisation au référencement

Création
Création d’identité visuelle
Conception UX / Wireframes
Storyboarding
Supervision Motion Design
Conception-Rédaction

Production
Spécifications fonctionnelles
Suivi de développement
Recette

Musée Réalisation Mahja NAIT BARKA │ Portfolio UX - CX - Innovation - Stratégie - Digital - Marketing

Culture & Patrimoine : Rapprocher les musées et les visiteurs

Contexte

« Les musées, c’est chiant… », « Il vaut avoir le temps pour aller au musée », « Les files d’attente, non merci », « Les musées, c’est pour les enfants et les retraités », « Et en plus, c’est cher… »… En général, les publics considèrent les musées comme des lieux peu attractifs, vieillissants, présentant peu d’intérêt pour eux. Dans ce challenge proposé dans le cadre du bootcamp Ironhack, nous avons été amenés à développer des opportunités d’amélioration via le digital de la perception et de l’expérience de visite des musées.

Méthodologie

Une étude a été menée visant à mieux connaître les publics des musées, pour les définir et les analyser. Selon les données recueillies, les principaux visiteurs sont surtout des touristes et, dans une moindre mesure, les scolaires (écoliers, élèves, étudiants) et les retraités.

Nous avons développé une série de personas (personas primaire, secondaire et extrême) et mis à plat le customer journey du visiteur de musées pour identifier une série de pain points :

  • Manque d’information sur l’actualité des événements culturels et expositions disponibles dans les musées locaux
  • Les musées des grandes agglomérations n’ont pas de parking
  • Il faut faire la queue longtemps pour entrer au musée
  • La technologie est souvent perçue comme un parasite de la visite
  • Les tarifs sont perçus comme justes hormis pour certaines expositions temporaires ou de courte durée, dont le prix peut être considéré surévalué.

Nous avons imaginé des solutions pour soulager certains de ces pain points et développé une application de recommandations très personnalisées (en fonction de sa localisation, de ses centres d’intérêts, disponibilités, en compagnie ou non d’enfants…) couplée à un système de réservation de billets et de services annexes extrêmement rapide, en quelques clics. Ces optimisations permettraient d’augmenter la fréquence de visite et la qualité de l’expérience en musée.

Périmètre de mon intervention

User research
Modélisation des customer journey
Définition des personas
Architecture de l’information
Mid-fi wireframes

Bella Queen Institut Beauté Paris Réalisation Mahja NAIT BARKA │ Portfolio UX - CX - Innovation - Stratégie - Digital - Marketing

Bella Queen : Mettre en place une application mobile de réservation pour pérenniser un commerce récemment créé

Contexte

Les salons de coiffure et les instituts de beauté sont des secteurs basés sur des activités répétées (coupes de cheveux, soins de peau, massages, manucures, pédicures…) et recherchent constamment des outils pour se démarquer de la concurrence et favoriser la fidélisation de la clientèle. Bella Queen est un institut de beauté parisien créé en 2020.

Un an après son ouverture, son gérant continue à mettre en place les fondations de cet institut récent en procédant aux recrutements nécessaires, en développant les offres, en nouant des partenariats au service de la visibilité de l’enseigne. L’institut cherche aujourd’hui à développer une application mobile qui répondra à tous les souhaits des clientes et assurera un développement pérenne du commerce : réservation en ligne, remises fidélité, historique, etc.

Parti-pris

Une étude a été menée pour approfondir la connaissance de la clientèle actuelle et potentielle de l’institut de beauté et définir l’offre commerciale proposée par Bella Queen et sa cohérence avec la perception et les attentes des clientes. Une comparative analysis a aussi permis d’identifier les meilleures pratiques proposées par les applications de réservation. A l’issue de la phase de recherche, nous avons défini le portrait-robot d’un persona principal et des jobs-to-be-done :

– Réservation : accéder au processus de réservation en quelques clics, 7j/7, 24h/24 (prise de rendez-vous, modification et annulation)

– Shop en ligne : retrouver ses produits de beauté préférés en ligne à l’achat

– Inspiration / réassurance : trouver des inspirations et être rassurée sur la compétence des employés par la consultation de leurs réalisations.

En back-office, les employés du salon pourront accéder à une console d’administration avec les rendez-vous à venir. Ils pourront y contacter les clientes, annuler les rendez-vous ou enregistrer le paiement d’une prestation.

Périmètre de mon intervention

Benchmarks concurrentiels
User research
Modélisation des customer journey
Définition des personas
Architecture de l’information
Mid-fi wireframes
User flows
Réalisation d’un prototype